Pilule minceur

Pour maigrir, il faut chercher à réduire son budget calorique. De plus en plus de personnes ont recours aux pilules minceur. Les annonces publicitaires présentent celles-ci comme des produits de grande efficacité. Vrai ou faux ? Lumière sur ces pilules minceur.

Deux catégories de pilules minceur

La première concerne toutes les pilules minceur délivrées sur prescription médicale. Elles sont prescrites aux patients après consultation d’un médecin. Celui-ci, en fonction de l’état (physique et moral) du patient, décidera de lui prescrire la pilule minceur la mieux adaptée à sa situation.

Il tiendra surtout compte de l’indice de masse corporelle (IMC) de l’individu avant une éventuelle prescription. Cet indice se calcule en faisant la division de son poids par sa taille au carré (IMC = P/T²). S’il est supérieur à 30, alors le sujet est considéré comme obèse. Or, toute personne obèse est exposée aux maladies cardiovasculaires.

Il faut donc l’aider d’emblée à retrouver un poids normal sans que cela ait des répercussions négatives sur sa santé. D’où la prescription d’une pilule minceur appropriée, notamment en tenant compte de ses antécédents de santé.

La seconde regroupe toutes les pilules minceur en vente libre. Elles sont les plus nombreuses sur le marché. Selon leur action sur les graisses superflues, on distingue trois grands groupes : les capteurs de graisse, les brûleurs de graisse et les produits coupe-faim. Mais, pour perdre du poids en douceur, le choix d’un produit adapté à son état s’impose.

Les pilules minceur incontestables

Ce sont certainement toutes les gélules minceur capables de vite réduire le poids mais bien, tout en préservant la santé du consommateur. L’idéal serait qu’elles soient sans effets secondaires. De plus, leur fabrication doit respecter les réglementations en vigueur. Tandis que leur efficacité reconnue après des études et des tests rigoureux. Il est nécessaire de se fier à ces quelques critères pour un choix plus judicieux.

Cependant, il n’existe pas de remède miracle pour maigrir. Le médecin nutritionniste Jean-Michel Cohen vient conforter cette affirmation. Il est auteur du livre « Maigrir, le grand mensonge ». En effet, il affirme ceci « Tuons le mythe : aucune pilule ne fait réellement maigrir ! ». Est-ce pour décourager les consommateurs de pilules minceur ? Non, mais il faut savoir qu’aucune gélule minceur ne peut remplacer un excellent régime alimentaire. Toutefois, associée à une bonne alimentation ou un régime amincissant adéquat, elle s’avère efficace pour perdre des kilos. Sans oublier la pratique régulière d’une activité physique.

De nouvelles habitudes alimentaires

Avec la prise de pilules minceur, il convient de modifier votre alimentation en sélectionnant mieux vos aliments. Il va falloir consommer moins d’aliments gras, salés et sucrés. On augmentera sa consommation de protéines. Pensez surtout aux fibres, car elles calment rapidement la faim. Céréales complètes, légumes, fruits… Toute une panoplie de fibres à introduire dans votre alimentation. Elles sont des alliées sûres pour réduire la quantité de nourriture consommée au quotidien. Buvez aussi une bonne quantité d’eau, entre 1,5 et 2 litres par jour. Brûlez également les graisses superflues en pratiquant des sports tels que : la marche, le jogging, le vélo, la natation, etc.